Pourquoi une phase test ?

La Direction générale des Finances publiques lance une phase test pour s’assurer que le dispositif est efficace techniquement sans complexité pour les acteurs concernés (entreprises, collectivités territoriales, caisses de retraites, éditeurs de logiciels de paie).

Cette phase permet de tester un large périmètre des échanges de données : dépôt des déclarations par le collecteur et retour de la DGFiP vers celui-ci, incluant notamment les taux de prélèvement à appliquer (qui sont bien sûr fictifs à ce stade).

L’État se donne ainsi le temps d’apporter les améliorations nécessaires suite aux conclusions de ce test en conditions réelles pour une mise en oeuvre du prélèvement à la source au sein des entreprises dans les meilleures conditions, dès le 1er janvier 2019.

Pourquoi y participer ?


Pour tester dès à présent votre logiciel de paie et vous préparer sereinement à la future mise en place du prélèvement à la source.


 




Retrouvez toutes les informations utiles sur : prelevementalasource.gouv.fr
Contact : 01 55 25 58 65